R.O.I.

ROI COMMISSION APNÉE

A. LES BREVETS D’APNÉE

Les brevets d’apnée sont délivrés par le conseil d’administration de la COMMISSION APNÉE LIFRAS.

• LES BUTS de la Commission sont d’assurer aux apnéistes un encadrement, une formation ainsi qu’une infrastructure permettant de pratiquer l’apnée dans un contexte de sécurité optimum.
• En collaboration avec les milieux scientifiques, elle participe à des recherches visant à améliorer la compréhension des mécanismes physiologiques liés à la pratique de l’apnée.
• Elle délivre trois brevets d’apnéistes, dénommés ÉLÉMENTAIRE S1, MOYEN S2, SUPÉRIEUR S3 de difficultés croissantes, ainsi que deux brevets de moniteur :
MONITEUR APNÉE LIFRAS et INSTRUCTEUR APNÉE CMAS.
• Le caractère sportif de la pratique de l’apnée implique une certaine rigueur dans les critères d’obtention des divers brevets.
• La recherche et l’établissement de records ou de performances ne sont pas l’objectif prioritaire de la Commission.
• La Commission a un rôle d’encadrement et de consultation, et se réserve le droit de ne pas couvrir une activité dont le programme et les objectifs n’auront pas été annoncés en temps utile, et acceptés par elle.
• La Commission prendra contact avec ses homologues des fédérations voisines dans un but d’amélioration et de pratique de techniques communes, et entretient des contacts avec les apnéistes étrangers.

B. MEMBRES

• La pratique de l’apnée au sein de la Commission est autorisée à toute personne
préparant ou ayant un brevet d’apnée délivré par la Commission.
• Sont membres de la Commission : les membres inscrits à la LIFRAS, en règle de
cotisation et de visite médicale, âgés de 14 ans minimum, s’étant fait inscrire au
registre de la Commission. Pour les mineurs d’âge, une autorisation parentale
écrite et renouvelable annuellement est obligatoire.
• Sont membres votants, les membres de la Commission âgés de plus de 18 ans et
détenteur d’un brevet décerné par la Commission. Lors de l’Assemblée générale,
une procuration est admise par membre votant.
• Pour les entraînements en piscine, la visite médicale autorisant la pratique de la
plongée profonde satisfait à l’apnée.
• Un ECG à l’effort est exigé pour accéder aux entraînements en FOSSE (profondeur
15 m minimum) et EAUX LIBRES.
Périodicité de ces examens :
– visite médicale autorisant la plongée en apnée : annuellement.

I Infos générales B Commissions Octobre 2002 6a

– ECG à l’effort : tous les cinq ans jusqu’à 35 ans
tous les deux ans jusqu’à 50 ans
annuellement à partir de 50 ans.

C. CONDITIONS D’ADMISSION NON-BREVETÉS PLONGÉE ET APNÉE MEMBRES LIFRAS

• Etre en ordre de cotisation LIFRAS et de visite médicale de non-contre indication à la pratique «apnée»

D. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
Elle se compose des membres de la Commission et est réunie une fois l’an (avant l’assemblée générale LIFRAS) ou chaque fois que le Comité le jugera nécessaire, ou lorsque 20 % des membres votants le demandent.
L’ordre du jour est composé par le Comité, toutefois 5 % des membres votants peuvent porter un point à l’ordre du jour.
Si l’Assemblée générale ne réunit pas 25 % des membres votants, le Comité peut remettre l’Assemblée générale à quinzaine qui, cette fois, ne pourra plus être remise.
L’Assemblée est présidée par le président du Comité ou, à défaut, par le vice-président.
Le président LIFRAS sera invité à chacune des assemblées générales, ainsi que le délégué LIFRAS.
Les décisions et élections se font à la majorité simple des membres votants.

L’Assemblée générale approuve ou refuse les comptes de la Commission et désigne éventuellement un commissaire aux comptes.
Tout litige non réglé par le Comité et/ou par l’Assemblée générale devient de la compétence du conseil d’administration LIFRAS.
Le rapport de l’Assemblée générale est rédigé par le secrétaire du Comité et, après approbation du Comité, est envoyé au secrétariat LIFRAS et archivé dans un classeur disponible pour les membres. De même pour les rapports d’activité.
Les convocations à l’Assemblée générale seront envoyées un mois avant l’assemblée.

E. LE COMITÉ
Le Comité est composé de dix membres élus pour trois ans par l’Assemblée générale à la majorité simple des membres votants présents, à l’exception du responsable relations Ligue qui est désigné par la LIFRAS.
A l’exception du RESPONSABLE DE LA FORMATION, du RESPONSABLE SPORTIF, OBLIGATOIREMENT MONITEUR APNÉE, qui seront élus par le COLLÈGE DES MONITEURS, les postes seront élus par l’assemblée des membres votants.

Sont à pourvoir les postes :
du président
du vice-président
du responsable de la formation (obligatoirement moniteur, élu par le Collège)
du responsable sportif (obligatoirement moniteur, élu par le Collège)
A l’exception du trésorier, les autres postes peuvent être cumulables. Les autres postes sont:
secrétaire
trésorier
responsable des relations Ligue
responsable scientifique, de préférence ayant une activité médicale ou
scientifique, cependant les compétences et l’intérêt portés à l’apnée du
point de vue scientifique et santé seront tenus en compte.
responsable de la promotion de l’apnée
responsable matériel.
Certaines dénominations sont susceptibles d’être modifiées par décision du Comité.
Les candidatures pour le Comité, pour autant que le candidat ait la qualité de membre votant, devront être déposées, par écrit, au secrétariat du Comité quinze jours avant la date de l’Assemblée générale.
La révocation d’un membre du Comité doit réunir 80 % des membres votants de l’Assemblée générale.
En cas de diminution du nombre des membres du Comité, le Comité peut fonctionner en nombre réduit jusqu’à la prochaine assemblée générale qui sera convoquée dès que possible.

Le Comité prend toutes décisions qui ne sont pas spécifiquement réservées à l’Assemblée générale. Il certifie les brevets et examine la recevabilité de la candidature au brevet de monitorat. Il détermine les épreuves pour chacun des brevets.
Le Comité se réunit sur convocation du Président, du vice-président, du responsable auprès du conseil d’administration LIFRAS ou, exceptionnellement lorsqu’un membre le demande.
Les réunions sont présidées par le Président ou, en son absence par le vice-président.
Les décisions sont prises à la majorité simple ; en cas de parité des voix, la voix du Président est prépondérante.
Dans le cas de manquements graves à la sécurité et/ou à la déontologie de la Commission, la ou les personnes qui s’en serai(en)t rendue(s) coupable(s) sera (seront) envoyé(s) au CONSEIL D’HONNEUR de la LIFRAS, avec la présence souhaitée du représentant auprès du conseil d’administration LIFRAS, et d’un représentant mandaté par la commission Apnée.
Le Comité veillera à travailler en coordination et éventuellement en collaboration avec la commission Sportive.

F. RÈGLES OBLIGATOIRES AUX MONITEURS ET AUX CANDIDATS POUR LA PRATIQUE DE L’APNÉE

1. Contrôle très important de la FLOTTABILITÉ. Etre en flottabilité POSITIVE à 10m mètres, ou mieux, appliquer la règle d’être en flottabilité POSITIVE À LA MOITIÉ DE LA PROFONDEUR MAXIMUM.

2. Veiller à ce qu’aucun exercice NE SE FASSE EN FORCE, mais en décontraction totale, avec OBLIGATION AU MONITEUR DE SURVEILLER LE CANDIDAT, SPÉCIALEMENT PENDANT LA REMONTÉE (BUDDY SYSTEM).

3. Pour les entraînements des brevets suivants : ne pas imposer un rythme, mais veiller à prolonger les temps d’apnée en fonction des brevets.

4. MONITEURS : NE JAMAIS partir en apnée AVANT le candidat, le SUIVRE et / ou toujours rester en CONTACT VISUEL avec le candidat.

Exception : quand il y a un deuxième moniteur, ou un brevet supérieur S3 d’apnée, un moniteur peut descendre à la profondeur requise et attendre le candidat ET le moniteur / brevet S3.
Les brevets se passent dans l’ordre (contrôle du carnet de plongée / apnée) avec l’avis favorable du moniteur du jour. L’avis favorable de deux moniteurs est nécessaire si le candidat n’a pas le quota d’entraînements officiel.

G. PASSAGE DES BREVETS

1. Etre en ordre de cotisation et avoir un âge minimum de 14 ans-S1; 16 ans-S2; 18 ans-S3 et 19 ans pour MONITEUR APNÉE LIFRAS ou 20 ans INSTRUCTEUR APNÉE CMAS.

2. Accepter les décisions du jury, qui est seul souverain dans l’attribution des brevets.

3. Avoir effectué des entraînements jugés satisfaisants par les responsables.

I Infos générales B Commissions Octobre 2002 6d

4. Etre en ordre de visite médicale certifiant la non contre indication à la pratique de l’apnée et d’un ECG en ordre de validité.

5. Les brevets se passent dans l’ordre suivant :
– brevet S1 élémentaire
– brevet S2 moyen
– brevet S3 supérieur
– brevet MONITEUR APNÉE LIFRAS
– INSTRUCTEUR APNÉE CMAS.

6. Les temps d’apnée se calculent du «canard» jusqu’à l’expiration en surface.

7. Un «travail» simple, un exercice, peuvent être demandés durant les apnées statiques.

8. Un parcours est indiqué pour les apnées dynamiques.

9. Un équipement mal adapté, et / ou une condition physique jugée mauvaise, signifient l’arrêt immédiat et / ou la non-participation au passage de brevet.

10. Les organisateurs jugent également l’assurance et le comportement général du plongeur durant le passage des différents brevets et tout particulièrement pour le brevet supérieur S3.

11. La DECONTRACTION, l’aisance sont aussi importantes que l’exercice lui-même, le respect du plan établi, marquer chaque étape de l’exercice par un signe «OK» aux moniteurs afin de prouver son aisance, le jugement du moniteur responsable sera prépondérant en cas de litige.

12. RECUPERATION, DEPART : ne pas imposer de rythme, le candidat décide à sa convenance du moment du canard, il sera tenu compte de la qualité de la récupération et des temps passés en surface, une (1)HYPERVENTILATION évidente et / ou systématique de la part du candidat est éliminatoire.

13. Une réclamation pourra être déposée à la commission Apnée; en cas de litige,
le responsable au conseil d'administration de la LIFRAS tranchera.

14. PARCOURS AU FOND :
Canard vertical, bien marquer le point de départ depuis le fond : toucher le témoin de début de parcours, le moniteur suit le candidat; palmage calme, ample et efficace; Fin de parcours : marquer la fin du parcours en touchant le témoin de fin de parcours; Regarder le moniteur qui donne le signal de la remontée;
Remontée sans précipitation : FACE AU MONITEUR.

15. RÉANIMATION - SECOURISME
Les exercices et questions de théorie sur la réanimation propre à l’apnée auront fait l’objet d’exposés ou de cours donnés par la commission Apnée. Le timing de l’examen en eaux libres ayant priorité, la partie RÉANIMATION de l’épreuve pourra être demandée après la réussite de la partie pratique (exercices Sx-1 à Sx-10) ou après rhabillage, au sec.

PASSAGE DE NIVEAU
NIVEAU S1

ORGANISATION GENERALE
Les sessions de niveau S1 sont organisées au niveau des clubs affiliés à la LIFRAS. Les candidats ont 18 mois pour acquérir les 7 connaissances théoriques de base et passer le test en piscine ainsi que la sortie test en eaux libres. Les sorties en eaux libres pour un non-breveté sont conditionnées par la réussite des tests pratique en piscine et du test théorique
Pour la formation en piscine, le candidat se verra remettre une fiche d’acquisition des compétences. Chaque compétence sera validée lors de son acquisition par le responsable de l’équipe pédagogique. Lorsque sa carte est remplie, le candidat pourra présenter le test théorique et pratique en piscine.
Pendant toute la durée de la formation l’accent sera mis sur la sécurité et le respect strict de l’environnement.
CONDITIONS DE CANDIDATURE
Avoir au minimum 14 ans lors du premier entrainement et l’autorisation parentale pour les moins de 18 ans.
Etre membre d’un club affilié à la LIFRAS.
Etre en ordre de cotisation.
Etre en possession d’un certificat médical de non-contre-indication à l’apnée et d’un ECG en cours de validité.
JURY ET DELIVRANCE D’UN BREVET
Le brevet de 1er niveau sera délivré par la LIFRAS après vérification du test de connaissance théorique, après la réussite de tous les exercices en piscine ainsi que la réalisation du test en eaux libres. Ces trois réussites seront certifiées par un moniteur ou instructeur agréé par la LIFRAS. Le test piscine peut être encadré par un S3 sous l’autorité d’un moniteur.
PREROGATIVES
Les apnéistes S1 évoluent sous la responsabilité d’un S3 minimum.
Ils pourront évoluer jusqu’à 15m sous la responsabilité d’un moniteur ou d’un S3.

CONTENU DE LA FORMATION BASIQUE S1
Formation basique théorique
- Connaissance du petit matériel: masque, tuba, lestage, palmes, types de combinaison. Cette connaissance permettra de choisir et acquérir son propre matériel. Mettre et enlever une combinaison, l’entretien, le rinçage et le stockage.
- Connaissance du lestage (règles de sécurité, poids idéal, moyen de vérification du lestage, position de la boucle)
- Connaissance des règles de sécurité (buddy, corde, visibilité, température, courant, assistance au buddy, syncope, samba, etc) Le candidat saura reconnaître une samba ou un malaise de type syncope. Il saura donner efficacement l’alerte à un encadrant ou un secouriste. Il saura surveiller efficacement son binôme tant en statique qu’en dynamique ou en eaux libres.
- Connaissance élémentaire de la compensation (physiologie, anatomie ORL)
Il apprendra les rudiments de l’alimentation/hydratation de l’apnéiste.
- Connaissance théorique du canard (avec ou sans palmes), du palmage, de la position du corps. Il sera initier à la brasse en apnée.
- Connaissance de la maîtrise de la ventilation (avant et après l’effort). Enlever son masque et se ventiler efficacement. Sortie de l’eau. Il saura nager et se ventiler au tuba. Il saura se préparer, évoluer et récupérer calmement avec ou sans tuba
- Connaissance des techniques de base de relaxation et de détente (quelques méthodes simples de relaxation et de décontraction)
Test de contrôle des connaissances de base sur base d’un test QCM suivi d’une correction personnalisée.

Formation basique en piscine
• Vérification de la relaxation et de la détente
Le candidat se relaxera avant de faire son apnée statique.
• Vérification de la durée d’apnée statique (1’15 ‘’)
Après 1 ou 2 apnées d’échauffement, le candidat se ventilera pendant 2’ avant le « official top ».
• Vérification du palmage : style (régulier et symétrique) et vitesse (1m/s)
Le candidat effectuera 4x25 m en apnée avec un départ toutes les 1’30’’
• Vérification du canard. S’allonger sur le sol à 3m et effectuer une compensation efficace
Le candidat réalisera trois canards avec palmes, trois sans palmes. Il effectuera 2 vidages de masque lors de sa dernière immersion.
• Vérification de la ventilation avant et après l’effort
Lors du 4 x 25m le moniteur vérifiera comment le candidat se ventile avant son effort et après.
• Vérification de la distance en apnée dynamique (30m).
Le candidat effectuera une longueur de 30 m en apnée, soit une longueur plus un retournement.
• Epreuve de sauvetage : nager 25 m, aller chercher un compagnon en difficulté dans le fond de la piscine et le ramener au bord en nageant 25 m.
Veiller à maintenir les voies respiratoires libres et hors de l’eau, enlever les ceintures (simulacre)
Sortie en eaux libres (mer, carrière)
Le candidat S1 ne pourra prétendre accéder au test en eaux libres qu’après la réussite des tests en piscine et théorique. Un apnéiste non-breveté pourra plonger en apnée à maximum 10 m sous l’autorité d’un moniteur ou d’un S3. Un S3 pourra encadrer au maximum deux non-brevetés lors d’une sortie en eaux libres.

s1

NB Lors de la remontée d’un compagnon en difficulté, la ceinture de lest sera effectivement larguée.
Description des épreuves :
Brevet apnée moyen S1
EXERCICE DUREE MAXIMALE : 1 H 30’ PROFONDEUR DUREE LONGUEUR
Dans l’ordre 90’
S1-01 750 mètres nage avec palmes, équipement complet d’apnée
S1-02 Apnée statique à 5 m de 20’’
S1-03 Apnée statique à 7 m de 30’’
S1-04 Apnée dynamique à 7 m sur 7 m

S1-05 Apnée statique à 10 m de 15’’
S1-06 Apnée dynamique à 10 m sur 10 m
S1-07 Remontée SANS masque /tuba/ceinture de 7 m
S1-08-09 REMONTER un compagnon en difficulté et le REMORQUER de7 m sur 100 m
S1-10 Apnée dynamique à 5 m sur 25 m

NIVEAU S2
ORGANISATION GENERALE
Les sessions de niveau S2 sont organisées au niveau des clubs affiliés à la LIFRAS. Les candidats ont 24 mois pour acquérir les 8 connaissances théoriques et passer le test en piscine ainsi que la sortie test en eaux libres.
Pour la formation en piscine, le candidat se verra remettre une fiche d’acquisition des compétences. Chaque compétence sera validée lors de son acquisition par le responsable de l’équipe pédagogique. Lorsque sa carte est remplie, le candidat pourra présenter le test théorique et pratique en piscine.
CONDITIONS DE CANDIDATURE
Avoir au minimum 16 ans lors du premier entrainement et l’autorisation parentale pour les moins de 18 ans.
Etre membre d’un club affilié à la LIFRAS.
Etre en ordre de cotisation.
Etre en possession d’un certificat médical de non-contre-indication à l’apnée et d’un ECG sous effort en cours de validité. Etre titulaire d’un brevet S1.
JURY ET DELIVRANCE D’UN BREVET
Le brevet de 2er niveau (S2) sera délivré par la LIFRAS après vérification du test de connaissance théorique (80%), après la réussite de tous les exercices en piscine, la réalisation du test en eaux libres ainsi que l’obtention du BLS et O2 Provider. Ces trois réussites seront certifiées par un moniteur ou instructeur agréé par la LIFRAS. Le test piscine peut être encadré par un S3 sous l’autorité d’un moniteur.
PREROGATIVES
En situation d’autonomie, entre apnéistes S2, ils évolueront au maximum à 15 m.
Ils pourront évoluer jusqu’à 25 m sous la responsabilité d’un moniteur.
Pratiquer l’apnée sous toutes ses formes avec un encadrant qualifié.
Entre différents niveaux, ce sont les prérogatives du niveau inférieur qui déterminent les limites d’évolution.
En présence d’un moniteur, celui-ci déterminera l’organisation et les limites d’évolution.
Seuls deux S2 majeurs peuvent évoluer en autonomie.
Un S2, sous la responsabilité d’un moniteur apnée ou d’un moniteur club, pourra encadrer une classe en piscine.
CONTENU DU CURSUS
Formation théorique S2
• Connaissance du matériel : masque, tuba, lestage, palmes, types de combinaison, dragonne, bout, bouée, etc.
Le S2 doit connaître les produits spécialement adaptés à l’apnée. Il sera en possession de son matériel personnel et saura s’en servir et dans quelles conditions.
• Connaissance du lestage (règles de sécurité, poids idéal, moyen de vérification du lestage).
Il saura régler son lestage sans avoir besoin d’aide et saura maitriser son niveau d’immersion.
• Connaissance de la maîtrise de la ventilation (avant et après l’effort). Il saura effectuer une ventilation diaphragmatique ou thoracique. Il saura prendre un volume idéal avant une apnée, sans carper. Il saura appliquer un protocole respiratoire avant une apnée sans hyperventilation. Il saura parfaitement gérer la ventilation après l’effort.
• Connaissance de la compensation. Il saura compenser efficacement mais délicatement. Il aura des connaissances des diverses méthodes, Frenzel, Valsalva et BTV.
• Connaissance de la sécurité. Le candidat saura reconnaître une samba ou un malaise de type syncope. Il en connaitra les causes, les symptômes et les préventions. Il saura connaîtra la conduite à tenir pour les accidents pouvant survenir dans le cadre de ses prérogatives. Il saura surveiller efficacement son binôme tant en statique qu’en dynamique ou en eaux libres. Le S2 sera capable d’assister ou secourir son binôme en cas de besoin dans chaque discipline. Il saura gérer la sécurité en apnée et l’organisation matérielle adaptée à son niveau de prérogatives. Il connaîtra la réglementation et les responsabilités du niveau S2.
• Connaissance des techniques de relaxation et de détente. Des notions de mental training, de Pranayama, de stretching.
• Une connaissance élémentaire du métabolisme de l’effort, des modifications.
• physiologiques liées à l’apnée, de l’entrainement hypercapnique ou hypoxique.
Test de contrôle des connaissances de base sur base d’un test suivi d’un corrigé personnalisé.


Formation en piscine
• Vérification de la relaxation et de la détente
Le candidat se relaxera avant de faire son apnée statique. Il saura effectuer son protocole respiratoire
• Vérification de la durée d’apnée statique (2’15 ‘’)
Après 2 ou 3 apnées d’échauffement, le candidat se ventilera pendant 3’ avant le « official top ».
• Vérification du palmage : style (régulier et symétrique) et vitesse (1m/s)
Le candidat effectuera 10x25 m en apnée avec un départ toutes les 1’.
• Vérification de son aisance
Le candidat réalisera 1 canard avec lestage pour se rééquiper sur le fond de la piscine ( palmes, masque, tuba). Il effectuera un vidage de masque avant de crever la surface.
• Vérification de la ventilation avant et après l’effort
Lors du parcours de 50m, le moniteur vérifiera comment le candidat se ventile avant son effort et après.
• Vérification de la distance en apnée dynamique (50m).
Le candidat effectuera une longueur de 50 m en apnée.
• Epreuve de sauvetage : nager 25 m, aller chercher un compagnon en difficulté dans le fond de la piscine et le ramener au bord en nageant 25 m, le sortir de l’eau et entamer une réanimation après syncope.
Veiller à maintenir les voies respiratoires libres et hors de l’eau, enlever les ceintures (simulacre)
Sortie en eaux libres (mer, carrière)
Le candidat S2 effectuera au minimum 3 sorties en eaux libres avant de prétendre passer le test en eaux libres.
Lors de sa sortie le candidat effectuera les exercices suivants :

s2

NB Lors de la remontée d’un compagnon en difficulté, la ceinture de lest sera effectivement larguée.

Description des épreuves :
Brevet apnée moyen S2*
EXERCICE DUREE MAXIMALE : 1 H 30’ PROFONDEUR DUREE LONGUEUR
Dans l’ordre 90’
S2-01 1000 mètres nage avec palmes, équipement complet d’apnée 1000 m
S2-02 Apnée statique à 5 m de 30’’
S2-03 Apnée statique à 7 m de 45’’
S2-04 Apnée statique à 10 m de 45’’
S2-05 Apnée dynamique à 10 m sur 10 m
S2-06 Apnée dynamique à 15 m sur 10 m
S2-07 Remontée SANS masque /tuba/ceinture de 10 m
S2-08-09 REMONTER un compagnon en difficulté et le REMORQUER de10 m sur 150 m
S2-10 Apnée dynamique à 5 m sur 35 m
S2-11 Epreuve de réanimation (*)


NIVEAU S3
ORGANISATION GENERALE
Les sessions de niveau S3 sont organisées au niveau des clubs affiliés à la LIFRAS. Les candidats ont 24 mois pour acquérir les 7 connaissances théoriques et passer le test en piscine ainsi que la sortie test en eaux libres.
Pour la formation en piscine, le candidat se verra remettre une fiche d’acquisition des compétences. Chaque compétence sera validée lors de son acquisition par le responsable de l’équipe pédagogique. Lorsque sa carte est remplie, le candidat pourra présenter le test théorique et pratique en piscine.
CONDITION DE CANDIDATURE
Avoir au minimum 16 ans lors du premier entrainement et l’autorisation parentale pour les moins de 18 ans.
Etre membre d’un club affilié à la LIFRAS.
Etre en ordre de cotisation
Etre en possession d’un certificat médical de non-contre-indication à l’apnée et d’un ECG sous effort établis depuis moins d’un an.
Etre titulaire d’un brevet S2.
JURY ET DELIVRANCE D’UN BREVET
Le brevet de 3er niveau (S3) sera délivré par la LIFRAS après vérification du test de connaissance théorique, après la réussite de tous les exercices en piscine ainsi que la réalisation du test en eaux libres. Ces trois réussites seront certifiées par un moniteur ou instructeur agréé par la LIFRAS.
Il sera détenteur d’un brevet BLS et O2 provider en cours de validité
PREROGATIVES
Pratiquer l’apnée sous toutes ses formes.
En situation d’autonomie entre différents niveaux, ce sont les prérogatives du niveau inférieur qui déterminent les limites d’évolution.
En présence d’un moniteur, celui-ci déterminera l’organisation et les limites d’évolution.
Seuls deux S3 majeurs peuvent évoluer en autonomie.
Un S3 pourra encadrer une classe en piscine.
Un S3 pourra encadrer au maximum 2 Non-Brevetés en eaux libres.
CONTENU DU CURSUS
Formation théorique S3
• Connaissance du matériel: masque, tuba, lestage, palmes, types de combinaison, dragonne, bout, bouée, etc. Le S3 aura une parfaite maîtrise du lestage, il saura utiliser efficacement une dragonne.
• Connaissance de la maîtrise de la ventilation (avant et après l’effort). Il saura effectuer une ventilation diaphragmatique ou thoracique. Il saura prendre un volume idéal avant une apnée, sans carper. Il saura appliquer un protocole respiratoire avant une apnée sans hyperventilation. Il saura parfaitement gérer la ventilation après l’effort.
• Le candidat aura la capacité de maîtriser son immersion. L’hydrodynamisme sera optimisé. Il maitrisera les diverses formes de compensation, tête en haut, tête en bas. Il maîtrisera la verticalité, la gestion de l’effort, l’efficacité du palmage, le relâchement, surtout en fin d’effort ou dans les derniers mètres de la remontée. Il aura conscience de limiter au maximum l’impact de sa gestuelle sur l’environnement
• Connaissance de la sécurité. Le candidat saura reconnaître une samba ou un malaise de type syncope. Il en connaitra les causes, les symptômes et les préventions. Il saura connaîtra la conduite à tenir pour les accidents pouvant survenir dans le cadre de ses prérogatives. Il saura surveiller efficacement son binôme tant en statique qu’en dynamique ou en eaux libres. Le S3 sera capable d’assister ou secourir son binôme en cas de besoin dans chaque discipline. Il saura gérer la sécurité en apnée et l’organisation matérielle adaptée à son niveau de prérogatives. Il connaîtra la réglementation et les responsabilités du niveau S3 ainsi que les règles de sécurité
• Connaissance des techniques de relaxation et de détente. Il perfectionnera ses connaissances de mental training, de Pranayama, de stretching et de relaxation. Il saura préparer des exercices et des entraînements (niveau S1&S2) de manière à pouvoir encadrer une classe en piscine.
• Une connaissance simple du métabolisme de l’effort, des modifications physiologiques liées à l’apnée, de l’anatomie et de physique, de l’entrainement hypercapnique ou hypoxique.
• Une connaissance élémentaire de la faune et flore ainsi que des dangers liés à la météo ou aux courants.
Test de contrôle des connaissances de base sur base d’un test QCM suivi d’un corrigé personnalisé.

Formation en piscine
• Vérification de la durée d’apnée statique (3’00 ‘’)
Après 2 ou 3 apnées d’échauffement, le candidat se ventilera pendant 4’ avant le « official top ».
• Vérification de la distance en apnée dynamique (65m).
Le candidat effectuera une longueur de 65 m en apnée.
• Vérification de la ventilation avant et après l’effort
Lors du parcours de 65m, le moniteur vérifiera comment le candidat se ventile avant son effort et après.
• Vérification du palmage : style (régulier et symétrique) et vitesse (1m/s)
Le candidat effectuera 10x25 m en apnée avec un départ toutes les 1’.
• Vérification du style en apnée « No Fins » : style, efficacité, rythme.
Le candidat effectuera à la brasse, sans palmes, 4 x25 m en apnée avec un départ toutes les 1’30
• Vérification de son aisance
Le candidat réalisera 1 canard avec lestage pour se rééquiper sur le fond de la piscine ( palmes, masque, tuba). Il effectuera un vidage de masque avant de crever la surface.
Sortie en eaux libres (mer, carrière)
Le candidat S3 effectuera au minimum 8 sorties en eaux libres avant de prétendre passer le test en eaux libres. Il effectuera les exercices suivants.

s3

Brevet apnée supérieur S3*
EXERCICE DUREE MAXIMALE : 1 H 30’ PROFONDEUR DUREE LONGUEUR
Dans l’ordre 90’
S3-01 1500 mètres nage avec palmes,
équipement complet d’apnée 1500 m
S3-02 Apnée statique à 7 m de 45’’
S3-03 Apnée statique à 10 m de 45’’
S3-04 Apnée statique à 15 m de 60’’
S3-05 Apnée dynamique à 15 m sur 10 m
S3-06 Apnée dynamique à 20 m sur10 m
S3-07 Remontée SANS masque /
tuba / ceinture de 15 m
S3-08-09 REMONTER un compagnon en
difficulté et le REMORQUER de 15 m sur 200 m
S3-10 Apnée dynamique à 5 m sur 50 m
S3-11 Epreuve de réanimation (*)

BREVET DE MONITEUR CMAS


CONDITION DE CANDIDATURE

Etre âgé de 21 ans révolus à la date du test.
Etre membre d’un club affilié à la LIFRAS.
Etre en ordre de cotisation
Etre en possession d’un certificat médical de non-contre-indication à l’apnée et d’un ECG sous effort établis depuis moins d’un an.
Etre titulaire d’un brevet S3 depuis au moins un an et avoir effectué au minimum 10 sorties en eau libres.
Avoir encadré régulièrement une classe d’apnée en piscine.
Avoir encadré régulièrement des apnéistes de niveau NB, S1 et S2 en eaux libres et avoir pratiquer en mer.
Etre détenteur d’un carnet pédagogique dans lequel seront portées les indications de sorties, de cours et d’encadrement effectués par le candidat moniteur.
Il sera détenteur d’un brevet BLS et O2 provider en cours de validité.
Avoir une connaissance des règlementations en vigueur, de la gestion d’un groupe d’apnéistes, la capacité d’organiser un stage tant en Belgique qu’à l’étranger (connaissance des règles locales de plongée et de respect du milieu)

JURY ET DELIVRANCE D’UN BREVET

Le brevet de Moniteur sera délivré par un Instructeur LIFRAS ou sur avis favorable d’un Collège de Moniteurs (minimum 2) affiliés à la LIFRAS après vérification du test en eaux libres et de la validité des conditions de candidature. L’Instructeur ou le Collège de Moniteurs vérifiera le carnet pédagogique. Seul un avis favorable donnera accès au niveau Moniteur. Dans le cas contraire, l’Instructeur ou le Collège de Moniteurs peut proposer une prolongation de la période de formation.

PREROGATIVES

Un Moniteur LIFRAS enseigne l’apnée.
Il peut encadrer l’activité jusqu’à une profondeur de 30m.

En milieu naturel, l’effectif de son groupe est composé au maximum de 8 apnéistes.
Il peut assurer les fonctions de directeur de plongée libre en milieu naturel ou artificiel.

Il valide les compétences de niveau S1, S2, S3 et participe au Collège des Moniteurs autorisé à valider les compétences d’un candidat au monitorat.

ÉPREUVE PRATIQUE

a. Durée maximale : 2 heures;

b. Obligation de porter une combinaison, avec un lest minimum de 2 KILOS RÉELS (malgré la flottabilité positive à 7 m);

c. Faire passer un brevet S3 supérieur apnée à un candidat, ou un moniteur qui jouera le rôle du candidat;

d. Descendre à 25 m avec un lest qui sera largué à 7 m (attaché à un enrouleur ou bouée) et remonter un objet du fond;

e. REMONTER UN COMPAGNON en difficulté depuis une profondeur de 22 m, et le remorquer immédiatement sur une distance de 200 m;

f. EXERCICE DE RÉANIMATION;

ÉPREUVE THÉORIQUE

Lors d’un entretien avec le jury, le candidat sera questionné sur les matières suivantes:

• Règlement d’ordre intérieur de la Commission;

• Organisation de la sécurité en piscine, en eaux libres;

• Dangers de la plongée en apnée : lois physiques, physiologique et accidents;

• Techniques de ventilation et de relaxation;

• Pédagogie.


BREVET D’INSTRUCTEUR APNÉE CMAS

Conditions d’admission :

Avoir 20 ans accomplis.
Etre titulaire du brevet moniteur apnée depuis au moins un an.
Le COLLEGE DES INSTRUCTEURS en présence du PRÉSIDENT, décide ou non de la recevabilité de la candidature au titre d’instructeur. En cas de balance des votes à 50 %, la voix du responsable de la formation sera prépondérante.
Etre en ordre de visite médicale ET de cotisation pour l’année en cours.
Avoir encadré régulièrement les entraînements d’apnée en piscine, eaux libres, avoir participé à trois stages de mer.
Participer au stage «INSTRUCTEUR APNÉE CMAS» organisé par la COMMISSION
APNÉE LIFRAS sur base des standards établis par la CMAS (05-10-98); ce stage sera encadré par un jury d’instructeurs apnée CMAS qui se répartiront l’organisation des différentes épreuves.
L’INSTRUCTEUR APNÉE CMAS a pour responsabilité prépondérante l’organisation des stages en mer à l’étranger.

H. RÈGLES DE SÉCURITÉ

I. Généralités

• En cas de sortie club ou dans chaque organisation, PRÉSENCE OBLIGATOIRE D’UN RÉANIMATEUR à O2, d’une BOUTEILLE D’AIR ÉQUIPÉE
• Jamais d’apnée seul.
• Buddy system : les apnéistes se surveillent deux par deux.
• Lors d’apnées profondes, surveillance accrue à la remontée : les deux apnéistes sont en vis-à-vis.
• Pas d’hyperventilation, mais relaxation, concentration, respiration lente et calme.
• Les exercices doivent être adaptés au niveau des candidats. Il est interdit pour les pratiquants ne possédant pas de brevet S2 d’apnée minimum de pratiquer des apnées de plus de 3 min. et de 75 mètres de distance sans surveillance d’un breveté
APNÉE S3 minimum.

II. En piscine :

Encadrement : soit :
• un moniteur d’apnée,
• un brevet d’apnée S3 avec l’accord d’un moniteur d’apnée ou du responsable du plan d’eau ou de l’activité,
• un brevet d’apnée S2 sous la responsabilité d’un moniteur-club ou d’un moniteur d’apnée,
• les moniteurs sont aptes à encadrer l’entraînement d’APNÉE EN PISCINE dans le respect des règles édictées par le comité d’apnée LIFRAS.
Ces entraînements sont destinés à préparer le brevet élémentaire d’APNÉE S1, Les entraînements en piscine doivent être adaptés au niveau des candidats, Conditions d’admission à l’entraînement piscine :
• être en ordre de cotisation LIFRAS,
• être en ordre de certificat médical de non contre indication à la pratique de l’apnée,
• être âgé au minimum de 14 ans.

III. En eaux libres :

Définition des plans d’eau :

EAUX LIBRES
Désigne en général toutes les étendues d’eau autres que les piscines, en extérieur :
– eau libre ouverte : mer;
– eau libre fermée : carrière, lac, rivière.

PARCOURS BALISÉ
Désigne un parcours défini à l’avance, dont les repères sont bien connus et expliqués à la palanquée avant le canard (critère de VISIBILITÉ – un fond connu est considéré comme balisé).
Une bouée ancrée au fond ou arrimée à un compagnon désigne un parcours balisé (enrouleur, gueuse...)
PLAN D’EAU BALISÉ
Désigne un plan d’eau équipé pour la plongée avec par exemple cordages, guides bouées, ponton...
Il y a de l’OXYGENE MÉDICAL au bord du plan d’eau.
PLAN D’EAU ENCADRÉ
Il s’agit d’un plan d’eau balisé où existe une sécurité de surface (O2, vigie...)
Exemple : la carrière de «La Gombe» est un plan d’eau encadré les jours d’ouverture (chef de ponton, sécurité, O2...) et un plan d’eau balisé si les apnéistes y sont seuls pratiquants, la sécurité étant donc à organiser.
Ces définitions permettront de définir tout plan d’eau et d’y appliquer les règles de sécurité.

IV. Encadrement :

• Des palanquées dans lequel le BUDDY SYSTEM sera défini et respecté seront organisées lors de sortie en groupe(s)
• Un apnéiste S3 SUPÉRIEUR APNÉE peut encadrer une palanquée d’apnéistes en plan d’eau balisé ou plan d’eau encadré, sauf avis contraire lui signifié par le RESPONSABLE DE LA FORMATION
• Un apnéiste S3 SUPÉRIEUR APNÉE, MANDATÉ PAR LE C.A. DE LA COMMISSION
APNÉE, peut encadrer l’ensemble de l’encadrement en parcours balisé, plan d’eau balisé et plan d'eau encadré
• Deux apnéistes S2 âgés de 18 ans minimum peuvent s’entraîner ensemble en eaux libres, la profondeur étant limitée à la profondeur maximale du brevet supérieur S3 soit 20 m.
• Concernant les nouveaux candidats (sans brevet d’apnée), ces nouveaux candidats seront surveillés individuellement par un apnéiste S3 SUPÉRIEUR APNÉE au minimum. Un accompagnant de niveau S2 MOYEN APNÉE minimum est accepté; les profondeurs, apnées dynamiques et temps d’apnée ne peuvent dépasser les critères du premier brevet d’apnée.

V. Surveillance et sécurité :

• Un fil de guidage est conseillé.
• Les apnéistes assurent eux-mêmes leur sécurité.
• Cependant, il est CONSEILLÉ, et EXIGÉ en cas de sortie organisée en groupe, d’avoir, soit sur le bateau, soit sur le ponton ou à proximité :
– BOUTEILLE D’OXYGÈNE AVEC MASQUE,
– BOUTEILLE D’AIR GONFLEE EQUIPEE D’UN DETENDEUR,
– MOYEN DE COMMUNICATION PROCHE (téléphone, radio...)
• La flottabilité doit être positive jusque minimum 10 m; au mieux, il est conseillé d’appliquer la règle d’être en flottabilité positive jusqu’à la mi-profondeur maximum.
• Veiller à ce qu’aucun exercice ne se fasse en force, mais bien en décontraction totale.
• Interdiction formelle de respirer de l’air comprimé après départ en apnée (exemple : plongeur qui propose son détendeur), sauf en cas d’extrême urgence ou exercice surveillé par un moniteur ou instructeur d’apnée.
• Les conditions de visibilité devront être appréciées par le responsable ou moniteur du jour, qui jugera de l’annulation de l’activité si nécessaire, et prendra les mesures adéquates de sécurité.
• Une lampe (flash de préférence) est vivement conseillée si :
– la visibilité est inférieure à 5 m,
– la profondeur à atteindre étant de plus de 20 m en lac ou carrière,
– la profondeur à atteindre étant de plus de 30 m en mer.
• La température de l’eau sera vérifiée et les limites suivantes seront respectées : en dessous de 7°C, l’entraînement pourra avoir lieu à l’appréciation du moniteur, mais aucun brevet ne sera délivré. Pas de restriction au-dessus de 7°C
• JAMAIS D’APNÉE ENDEANS LES 24 HEURES APRES UNE PLONGÉE BOUTEILLE.

VI. Organisation de la plongée en apnée :

• Le plan de plongée doit être établi avant le départ et doit être respecté.
• Le parcours doit être connu ou balisé.
• Le moniteur SUIT le candidat et remonte AVEC le candidat (en vis-à-vis).
Exception : quand il y a deux moniteurs ou un moniteur et un breveté S3, le moniteur descend à la profondeur requise et attend le candidat; l’autre moniteur suit le candidat.
Si un seul moniteur d’apnée est présent pour plusieurs débutants : le moniteur fera plonger UN apnéiste débutant à la fois, les autres restants en surface.
Le moniteur et l’élève feront le canard en même temps après avoir préalablement défini la plongée (parcours, profondeur...)
• Les palanquées seront composées de «binômes» ou au maximum de «trinômes», dans lesquels le BUDDY SYSTEM doit être appliqué (surveillance réciproque).
• Les binômes seront clairement définis dès le début de l’entraînement et ne peuvent être modifiés que sur demande acceptée par le moniteur responsable.
• Si le nombre et le niveau des palanquées d’apnéistes le permet, organiser l’entraînement de manière à disposer deux palanquées sur le même site ou parcours.
• Pendant que l’une s’entraîne en apnée, l’autre récupère en surface et joue un rôle de surveillance en alternance.
• Lors d’exercices répétitifs, les binômes pourront être définis en équipes tournantes
(exemple : celui qui vient de terminer une apnée devient le binôme du suivant).

VII. Notion de profondeur acquise :

Ne sont pas considérées comme tentatives de record, ou record, les prestations pouvant être fournies naturellement et à plusieurs reprises par l’apnéiste en POIDS CONSTANT, ainsi que les temps et profondeurs faisant partie d’un brevet acquit.
Une profondeur est dite acquise lorsque le candidat peut y marquer un temps d’arrêt, effectuer un trajet ou un exercice en toute relaxation, de manière régulière.
Les profondeurs et temps repris dans le LOGBOOK d’apnée en feront foi.
Il est conseillé au moniteur recevant un apnéiste ayant eu une relâche plus de six mois, ou non connu de son entourage, de le tester et le surveiller particulièrement lors de leur premier entraînement en commun, en basant l’entraînement sur le programme du brevet acquit par l’apnéiste.
Tout apnéiste devra informer objectivement le moniteur des malaises ressentis lors de l’entraînement, et d’une dégradation éventuelle de son état de santé.
Le moniteur aura comme obligation d’inscrire toute remarque lui semblant utile pour la sécurité de l’apnéiste, et même d’imposer le repassage du brevet si ce dernier ne présente plus momentanément les capacités normales pour son brevet.
L’apnéiste pourra suivre un entraînement approprié à son niveau momentané, l’avis du moniteur responsable faisant autorité (par exemple : interdiction de se mettre à l’eau, ou obligation d’interrompre l’entraînement et sortir de l’eau...)
Le moniteur devra compulser le carnet et le logbook d’apnée avant chaque entraînement, tenir compte des remarques des autres moniteurs et, l’entraînement terminé et le(s) test(s) réussi(s), éventuellement corriger en toute conscience ces remarques dans une case vierge du carnet, dater et signer.
Aucune remarque ne pourra être biffée ou modifiée, excepté après plainte auprès du conseil d’administration de la commission Apnée LIFRAS et vérification par celui-ci.
La modification sera signée par le président du comité Apnée LIFRAS et reprise au procès-verbal de l’assemblée.
En entraînement normal les profondeurs pouvant être atteintes à l’aide d’une gueuse ou lestage largable ne peuvent pas dépasser de plus de 40 % les profondeurs acquises en poids constant et de plus de 10 % les profondeurs acquises précédemment en gueuse ou lestage largable.

VIII. Techniques de plongée en apnée :

• POIDS CONSTANT
L’apnéiste descend et remonte à la palme le long d’un filin, sans le toucher, sans modification de lest.
• FREE APNÉE
Idem que poids constant, sans l’aide des palmes, halage le long du filin en poids constant.
• POIDS VARIABLE
L’apnéiste descend avec l’aide d’un lestage qu’il quitte au fond, et remonte à la palme ou en flottabilité propre.
• NO LIMIT
Descente et remontée assistées.

I. COMPÉTITIONS – RECORDS

LES RÈGLEMENTS SPÉCIFIQUES SERONT ÉDICTÉS PAR L’ORGANISATEUR DE LA COMPETITION, AVEC L’ACCORD DU RESPONSABLE SPORTIF DE LA COMMISSION APNÉE.
Le comité d’apnée LIFRAS se réserve le droit d’interdire la tentative ou la rencontre s’il apparaît que les règles de sécurité et de faisabilité ne sont pas respectées.
Dans le cas de tentative de record en profondeur, une décharge signée par le ou les candidats sera exigée par le comité Apnée.

J. EQUIVALENCE DES BREVETS

Les brevets d’apnée S1, S2, S3, délivrés par la LIFRAS sont reconnus par la CMAS.
Les brevets pourront être adaptés dans le temps suite aux nouveaux standards qui seront édités par la CMAS.
Les brevets MONITEUR et INSTRUCTEUR BELGES sont reconnus par la CMAS.
Le breveté supérieur apnée S3 fait fonction d’entraîneur avec l’accord du moniteur du jour, en eaux libres, comme en piscine.
Seul un moniteur peut faire passer les brevets.

Ce document étant accepté par le conseil d'administration de la LIFRAS, pourra en l’occurrence être modifié de commun accord en fonction de l’évolution de la discipline.

Alexis Servaes
Président commission Apnée LIFRAS
Alexandre van Win
Vice-président commission Apnée LIFRAS